1252"/>

biographie de Emile Zola biographie de Emile Zola - uvres de Emile Zola - Biographie dtaille de Emile Zola Courte biographie de Emile Zola

Biographie de Emile Zola

Biographie dtaille de Emile Zola

Biographie de Zola
Biographie de Emile Zola
Sa famille tait originaire de Zara, en Dalmatie. Larrire grand-pre dEmile Zola, Antoine tait capitaine des Faut, au service de la rpublique de Venise. Son fils Demenius-Charles, sest pris de Nicoletta Bondioli, jeune fille grecque de Corfou, et de cette union est n le 8 aot 1795, Venise, Franois Zola le pre dEmile.

Emile-Edouard-Charles-Antoine nait le 2 avril 1840 Paris 11 heures au 4 du 10 rue Saint Joseph, meubl perdu, entre le sentier et la rue Montmartre. Son pre est ingnieur des travaux publics (il travaille la construction du canal qui portera plus tard son nom) et dEmilie Aubert dont les parents taient des artisans beaucerons. Il est baptis le 30 avril. Emile Zola est mis en nourrice, Dourdan, pendant 2 annes. A deux ans, Emile fait une fivre crbrale. Les sangsues ne prennent pas. On craint pour sa vie. Et puis, il se remet trotter. A 3 ans, il est toujours ple, fluet et de formes fminines.
La famille Zola sinstalle Aix en Provence en 1843 ; Franois ayant sign avec la municipalit dAix-en-Provence, un trait dclarant dutilit public la construction dun barrage et dun canal dadduction deau potable. Ils sinstallent cours St Anne, puis, bientt dans la propre maison de famille de Thiers. Cette ville, Zola lvoquera dans son uvre sous le nom de Plassans.

Emile mne la vie dun enfant gt. A quatre ans, Emile court dans le jardin, sa sant se porte mieux. Il a trouv son vrai pays.

Le 3 avril 1845, Marseille, un domestique arabe fut chass par la famille. Emilie Zola sinquitant de la mauvaise sant dEmile en chercha en vain les causes. Quand elle surpris le jeune Arabe qui se livrait des attouchements sur son jeune matre. Un rapport de police fait foi du fait.
Il revient Paris pour une anne en 1846 : son pre tait en instance pour obtenir une ordonnance royale ncessaire pour ses travaux, quil obtiendra lautomne 1846. Lenfant sauvage devient alors un bambin srieux et pensif. Llocution ntait pas ais. En dpit des jeux, du grand air, de labsence de servitude scolaire, Emile, reste facilement effarouch un peu fille et trop gt. A sept ans, il ne sait pas encore lalphabet, et il ne saura lire qu partir de huit ans.

La mort du pre dEmile Zola le 22 mars 1847 met sa famille dans une situation financire difficile. Comme tous les ingnieurs civils de lpoque, il a d sendetter pour mettre au point ses projets. Les parents de Mme Zola, de petits artisans beaucerons dsargents mais courageux, viennent vivre avec elle et leur petit-fils. Emile doit alors se rsigner entrer lcole Notre-Dame. Cette institution tait tout indique pour dgourdir Emile et lui enseigner, en mme temps que les rudiments du franais, lcole buissonnire. A onze ans il fait un nouveau voyage Paris, o il y passe six huit mois.

En octobre 1852, Emile Zola dbute des tudes secondaires au collge Bourbon Aix jusquen 1857. Il se lie damiti avec Paul Czanne, outr des mauvais traitements dont il voyait accabler cet lve doux et peu bruyant, prit rsolument sa dfense. Les grandes promenades dans les environs dAix mettaient les trois amis, Czanne, Zola et Baille, en contact avec la nature et dveloppaient en eux le got potique. Czanne et Zola faisaient des vers, Baille lui-mme y tait entran. Quelles discussions dans la campagne, discussions jamais finies, toujours animes de lenthousiasme que la lecture des potes illustres veillait au cur des trois insparables.

Le 10 aot 1853, aprs avoir saut une classe, il emporte le premier accessit pour le prix dexcellence, le deuxime prix en thme, le premier prix en version, le deuxime accessit en grammaire franaise, premier prix en histoire gographie, premier prix en rcitation classique.
Emile obtint une bourse, la fin 1854.

Aprs la mort de la grand-mre, en novembre 1857, Mme Zola sestimant ls par les anciens associs de son mari, dcide de venir seule Paris demander protection Thiers, alors cart du pouvoir.
M. Labot, avocat au Conseil dEtat, stait jadis trouv Aix au moment de la mort de Franois Zola pour la clture de lenqute relative au canal, il avait tenu un des cordons du corbillard ; il obtint pour Emile Zola une bourse au lyce Saint-Louis, section des sciences, et Zola revient sinstaller Paris, avec son grand pre Louis Aubert,en qualit dexterne surveill.

En aot et septembre 1859, alors au lyce Saint-Louis, il choue au baccalaurat. Il abandonne ses tudes et connat une vie de bohme parfois difficile. Il lit beaucoup et commence crire contes et pomes.
En mars 1862, il entre comme employ chez Hachette. Il y restera quatre ans et deviendra rapidement chef de publicit (1864). Il publie ses premires chroniques dans la presse.


En novembre 1864, il publie un recueil de nouvelles : Les Contes Ninon.

En 1865, il publie son premier roman, dinspiration autobiographique : La Confession de Claude et rencontre Gabrielle-Alexandrine Meley quil pousera en 1870.

En septembre 1866, il quitte Hachette et devient chroniqueur littraire lEvnement de Villemesan. Pendant trente jours Zola crit sans savoir quel serait son sort. Il recueille un certain nombre de ces articles sous le titre Mes Haines. Il publie galement des articles sur la peinture. Il dfend avec beaucoup de conviction Manet et des peintres quon appellera bientt les impressionnistes par opposition aux peintres acadmiques. Villemesan dcide de lui retirer la critique. Zola sincline. Alors il crit son dernier article Adieu dun critique dart. Le vu dune morte parat, en novembre 1866, sans succs, en contrepartie de son viction de la critique.

En 1867, il publie Threse Raquin, et Les mystres de Marseille.

En 1868, il publie Madeleine Frat et imagine le cycle des Rougon Macquart qui prvoit une vingtaine de volumes. Il en remet le plan son diteur, Lacroix. Il crit dans des journaux dopposition lEmpire des articles de plus en plus virulents. Dans Mes salons, il fait lloge de la peinture de Manet, Sisley, Courbet et Monet.

En 1870, parait dans Le Sicle le premier titre des Rougon-Macquart : La Fortune des Rougon.. La chute du second Empire lui vite des poursuites judiciaires. Il pouse le 31 mai Alexandrine Mley, vit Marseille, avant de partir pour Bordeaux o il travaille la dlgation du gouvernement provisoire.
De retour Paris en mars 1871, il publie La Cure.

En 1872, il se lie damiti avec Flaubert et Alphonse Daudet. Son diteur, Lacroix ayant fait faillite, il signe le 22 juillet avec un nouvel diteur, Georges Charpentier. En 1873, il rencontre avec Maupassant et Mallarm et publie Le Ventre de Paris, suivi de La Conqute de Plassans, Les hritiers Rabourdin, Les nouveaux contes Ninon en 1874, de La Faute de labb Mouret en 1875, Son Excellence Eugne Rougon en 1876, avant datteindre la clbrit avec LAssommoir en 1877 qui lui permet dacheter une villa Mdan o il y habitera plusieurs mois par an jusque 1902. Ce succs fait de lui le chef de file des Naturalistes : il en exposera la thorie dans Le Roman exprimental (1880), Le Naturalisme au thtre (1881) et Les Romanciers naturalistes (1881), les documents littraires et Une campagne en 1882.
En 1878, il publie Une page damour et Nana en 1880 qui cre un scandale. parait aussi Les soires de Mdan, un recueil collectif regroupant des contes et nouvelles crits par Emile Zola et ses amis invits Mdan. Sa mre meurt.

En 1882, il publie Pot bouille et Capitaine Burle, puis Au bonheur des dames en 1883, Nas Micoulin (contenant La Mort dOlivier Bcaille, Nas Micoulin, Nantas, Jacques Damour, Madame Neigeon, Les Coquillages de M. Chabre) et La joie de vivre en 1884, Germinal en 1885, Luvre en 1886 qui cause la rupture avec Czanne, qui se reconnait dans le personnage du peintre avort Claude Lantier.
La Terre est publi en 1887, et Henry Card tire du Capitaine Burle, une pice en un acte, Tout pour lhonneur. La mme anne, un autre de ses disciples, Lon Hennique, adapte une autre de ses nouvelles, Jacques Damour.

Le Rve est publi en 1888.

Emile Zola entretient une liaison avec Jeanne Rozerot, une jeune lingre de vingt ans engage par sa femme. Il va mener une double vie entre son pouse et cette jeune femme. Il aura deux enfants avec Jeanne Rozerot : Denise (20 septembre 1889) et Jacques (25 septembre 1891).

En 1889, il choue lAcadmie Franaise (il sera candidat vingt-cinq fois entre 1890 et 1897).
En 1890, il publie La Bte humaine, LArgent en 1891, La Dbcle en 1892. Cette mme anne, Zola est nomm prsident de la Socit des Gens de Lettres.

Le 14 juillet 1893, Zola est fait chevalier de la lgion dhonneur.

En 1893, Le Docteur Pascal clt le cycle des Rougon-Macquart, et dbute un nouveau cycle romanesque, Les Trois Villes avec Lourdes en 1894, Rome en 1896, Paris en 1898. En 1895, il publie Messidor.
En 1897, Emile Zola commence prendre parti pour le capitaine Dreyfus. Il publie dans LAurore le 13 janvier 1898 une lettre au prsident Felix Faure intitule : Jaccuse. Le Ministre de la Guerre lui intente un procs du 17 au 23 fvrier et il est condamn 3000F damende et un an de prison. Le 18 juillet, il sexile Londres pour revenir lanne suivante, le 5 juin, aprs la cassation de son procs. Il commence un nouveau cycle les Quatre Evangiles avec Fcondit, Travail en 1900, Vrit en 1903, Justice ne sera pas crit.

Un recueil darticles sur laffaire Dreyfus, La Vrit en marche, parait en 1901.

Emile Zola meurt le 29 septembre 1902 Paris, asphyxi dans des conditions mystrieuses, cause, semble-t-il, dune main criminelle qui en aurait bouch la chemine. Le 5 octobre , enterrement dEmile Zola au cimetire Montmartre, accompagn par une foule immense.

En 1908, les cendres dEmile Zola sont transfres au Panthon.

Cette biographie de Emile Zola vous a t prsente par mes-biographies.com
Tous droits rservs - Nous contacter, poser une question, crivez nous sur [email protected]


Paramoteur | mto gratuite 8 - 10 - 12 - 15 jours |
acception accidentel acclimater accombant accomplir accordeur
Copyright 2008 mes-biographies.com


cliquez ici
Pour accéder directement mes-biographies.com : Publicité: